• Le sabot

  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Mai à 06:53

    Une géante aurait elle égarée son sabot ? Quelle distraite. Ah mais ça ne doit pas être très confortable pour elle en ce moment de marcher de guingois.  C'est un art de faire des sabots.  Le grand père de mon mari faisait ceux de la famille. Nous avons ses outils mais hélas pas son savoir-faire. 

     

    2
    Samedi 30 Mai à 09:15

    Un savoir faire qui disparaît

    JP

    3
    Lundi 1er Juin à 20:58

    Bonjour Laurence,

    Le sabot aura été un accompagnateur de nos aïeux. Présent dans le travail comme dans la lutte.

     Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :